universum

Dylan, interprète de l'esprit du temps

back to home pdf share

 

Selon l'ésotérisme, ce que nous appelons "l'esprit du temps" est causé par des rayons intercosmiques qui interviennent auprès de l'humanité, régulant et agissant sur son évolution. Peu de gens possèdent la capacité de percevoir et d'interpréter directement ces rayons intercosmiques, mais beaucoup y sont sensibles, et leurs résultats sur l'évolution peuvent difficilement être ignorés.

Les années 60 du 20ème siècle constituent un exemple assez spectaculaire de ces résultats : les adolescents et les jeunes de 20 ans de l'époque - la génération que l'on appelle aujourd'hui les "baby-boomers" - considéraient que l'ordre établi était complètement obsolète et réclamaient la participation et la démocratisation, notamment par le biais des mouvements étudiants. Cette soif de protestation allait de pair avec un grand optimisme pour l'avenir, qui se reflétait dans le mouvement Flower Power et dans une chanson de la comédie musicale Hair (1967), qui est devenue un tube numéro un : Aquarius/Let the sunshine in.

Ces années-là ont été marquées par une véritable explosion de la musique destinée aux jeunes, appelée "musique pop". Les Beatles, qui ont percé en 1962 avec Love me do, sont la figure de proue incontestée de cette nouvelle musique. La carrière musicale de Bob Dylan débute également en 1962. Le 2 juillet 1962, le jeune Dylan, alors âgé de vingt et un ans, interprète sa chanson Let me die in my footsteps, qui inclut :

Le sens de la vie s'est perdu dans le vent

Et certaines personnes pensent que la fin est proche.

Au lieu d'apprendre à vivre, ils apprennent à mourir.

Dans ces mêmes années, les Rose-Croix ont mis en évidence un nouveau champ de rayonnement intercosmique qui englobe notre monde et qui a maintenant acquis une intensité et une tension suffisantes pour produire des effets notables, visibles, démontrables ; des effets qui, dans leur contexte, provoqueront une révolution complète du monde et de l'humanité, et ce sur une période de quelques années seulement.

Ils aspiraient à créer ce que nous appellerions aujourd'hui une communauté moderne, dans le sens le plus sublime de ce mot. La chanson The Times They Are A-Changing, que Bob Dylan a interprétée pour la première fois le 26 octobre 1963, sonne comme un écho presque littéral de l'appel qui a retenti au centre de conférences rosicrucien Renova quelques mois plus tôt. Jusqu'au 14 août 2009, Dylan jouera cette chanson en concert 633 fois. Elle est sortie en single, se trouve également sur 18 LP de Dylan, et a été distribuée à des millions d'exemplaires dans le monde. Des millions de personnes ont au moins une partie du texte en tête.

Rétrospectivement, le titre de la chanson était certainement prophétique : les temps ont changé rapidement et radicalement depuis lors. Le "matin d'un jour nouveau" a suscité l'agitation, a secoué le système social et a donné le sentiment que les possibilités d'innovation étaient là : maintenant nous pouvons ! Les nuages sombres du matérialisme et du conservatisme ont été dissipés, au moins pour un temps, par le soleil de l'idéalisme et de l'optimisme.

Dans l'œuvre étendue de Dylan, le caractère éphémère et la relativité de la vie sont encore souvent chantés. Like a Rolling Stone, datant de 1965, esquisse le destin d'une dame fière, issue de milieux aisés, qui est arrivée au bout du rouleau. Dans le refrain, on entend une solitude et une désolation sans espoir :

"Qu'est-ce que ça fait

De se retrouver seule,

Sans direction ni foyer,

Comme une parfaite inconnue".

En 1964, dans It's Alright, Ma, comme une variation de Preacher (bible), on retrouve la réplique :

"J'en ai assez, que pouvez-vous me montrer d'autre ?"

All Along the Watchtower, de 1965, commence par le cri du cœur :

"Il doit y avoir un moyen de sortir d'ici".

Et dit ensuite :

"Il y en a beaucoup parmi nous qui pensent que la vie n'est qu'une blague.

Mais toi et moi, nous sommes passés par là, et ce n'est pas notre destin..."

La chanson Queen Jane Approximately, de 1987, témoigne de l'ennui de la routine :

"Quand tu es fatigué de toi-même et de toutes tes créations,

Et aussi de l'éphémère,

Il ne reste rien du parfum des roses,

Sauf un remords considérable :

Vos conclusions devraient être plus radicales".

Il existe bel et bien une "issue", un dépassement de la répétition, de l'ennui et de la décadence. Mais cela exige une décision radicale prise de l'intérieur vers "une nouvelle action, une nouvelle orientation", comme l'ont formulé Jan van Rijckenborgh et Catharose de Petri en 1963.

Parce que Dylan lui-même faisait partie de cette jeunesse, qui était sensible aux "temps qui changent", son message et sa vision de l'homme et de la société sont venus pour ainsi dire "de l'intérieur" et ont émergé de cette jeunesse elle-même. Une génération de jeunes qui a maintenant lentement grisonné, mais qui représente encore - et toujours - de nombreux fans de Dylan.

Venez vous rassembler

Où que vous alliez,

Et admettez que les eaux

Autour de vous sont montées,

Et acceptez que bientôt

Vous serez trempés jusqu'aux os.

Si ta vie vaut la peine d'être épargnée,

Alors tu ferais mieux de commencer à nager, sinon tu vas couler comme une pierre,

Car les temps sont en train de changer.

 

Venez, écrivains et critiques,

Qui prophétisez avec votre plume

Et gardez les yeux grand ouverts.

La chance ne se représentera pas.

Et ne parlez pas trop vite,

Car la roue tourne toujours,

Et on ne peut pas dire qui elle va frapper.

Car celui qui perd maintenant gagnera plus tard,

Car les temps sont en train de changer.

 

Venez, sénateurs et membres du Congrès,

S'il vous plaît, écoutez l'appel.

Ne restez pas dans l'embrasure de la porte,

Ne bloquez pas le passage,

Car celui qui sera blessé

Sera celui qui aura bloqué.

Il y a une bataille dehors et elle fait rage ;

Elle va bientôt secouer vos fenêtres et faire trembler vos murs,

Car les temps sont en train de changer.

 

Venez, mères et pères,

Dans tout le pays,

Et ne critiquez pas

Ce que vous ne pouvez pas comprendre.

Vos fils et vos filles

Sont hors de votre contrôle.

Vos manières anciennes agonisent de jour en jour.

Écartez-vous de la nouvelle voie qui s'ouvre, si vous ne pouvez pas donner un coup de main,

Car les temps sont en train de changer.

 

La ligne est tracée,

La malédiction est lancée.

Celui qui est lent maintenant

Sera plus tard rapide.

Comme le présent maintenant

Sera plus tard le passé.

Le nouvel ordre avance rapidement,

Et le premier maintenant sera plus tard le dernier,

Car les temps sont en train de changer.

 

The Times They Are A-Changin, écrit par Bob Dylan.

© 2018 Sony Music Entertainment. Tous droits réservés.

 

 

back to home pdf share