Power

Illustration de la force et de la puissance

back to home pdf share

Le Tarot de Marseille peut être lu comme un chemin initiatique. La suite des 22 Arcanes Majeurs, les cartes figurines du jeu, va du jeune Magicien (I le Bateleur) en passant par la Grande Prêtresse en tant qu’initiée (II la Papesse) jusqu'à la réalisation finale, la re-naissance du Monde (XXI le Monde) qui est entourée par les quatre figures mystères des évangélistes. Sans oublier le Mat, intraduisible (qui ressemble à un bouffon, sans numéro qui pourraît se situer tant avant le début de la série ou après la fin de celle-ci), et qui dès lors, suit son chemin en toute liberté. A condition toutefois qu’il ait pu se débarrasser du chien qui le poursuit.

Un arcane, du mot latin ‘arcanus’, (au pluriel arcana) signifie "mis dans un coffre ou une boîte" est tel un secret,  et donc caché, attendant d'être découvert.

 

Le milieu de cette voie initiatique est la carte XI, nommée la Force (Fig.):

 

Les arcanes majeurs peuvent être disposés en trois fois sept + le Mat libéré. La première série de sept réfère donc à l’initiation corporelle. La deuxième série est celle de l'âme. La troisième est l'initiation spirituelle. Le niveau d'interprétation attribués à l'esprit, l'âme et le corps sont dépendant de l’état de conscience de l’observateur. Les images invitent à projeter les contenus du subconscient individuel de ce dernier.

La Force se situe au milieu du deuxième septuple. Que voyez-vous dans l'image ? Une dame richement vêtue semble contrôler un lion assis devant elle, en ouvrant sa gueule. Plusieurs détails de la figure féminine sont à remarquer: sur sa tête, elle porte un chapeau à large bord en forme de la lemniscate, qui est le symbole de l'infini. Six petites flammes semblent brûler sur le haut du chapeau. La ligne à la base de son cou peut suggérer qu’elle porte un masque. Son pied droit, qui dépasse de sous sa longue robe, montre sept orteils. Avec ses deux mains, elle pointe la tête du lion vers l'avant gauche. Elle-même oriente son regard plus ou moins également dans cette direction et donc, selon l'interprétation, vers l'avenir.

Les cartes qui entourent la Force dans la série sont :

la Roue de la Fortune (fig.)

et le Pendu (fig.).

 

Ils semblent, pour ainsi dire, l’un, assumer la responsabilité de sa propre vie (X) et l’autre s'arrêter en s’abandonnant à son sort, en confiance avec le lien d'or qui le relie à ce qui l’a précédé (XII). L’observateur de ces images fait ses propres associations. Un pendu mythologique était Odin, qui pouvait lire la sagesse des runes après avoir été pendu pendant neuf jours.

La Force symbolisée par une figure féminine richement vêtue, pourrait symboliser l'âme, ou l'anima. Elle exprime un pouvoir contrôlé et en maîtrisé. Les mains de la femme et la tête du lion se trouvent en-dessous de sa taille, la ligne du cœur étant accentuée sur le vêtement. La puissance de l'âme dirige le lion, qui symbolise l'énergie vitale abondante et sauvage dont dispose l'être humain. L'énergie de l'ancienne ou de la nouvelle vie. Qui est le lion ?

Nous voyons une âme qui est de toute éternité, reliée au ciel par les flammes de l'esprit et qui gère l'énergie vitale de l’être humain. Celui qui se manifeste dans sa double nature. Cela rappelle le centaure qui combine un tronc humain et un corps animal. Le pied droit de la femme se tient sur le sol et permet ainsi à l'énergie reçue d'en haut, de se manifester de manière septuple sur son chemin initiatique.

Selon la qualité de l'âme, cette illustration exprime la Force – issue de la connexion avec le haut, du centre, contrôlé et dirigé - ou Puissance – générée par l’homme-animal, afin de régner en roi des animaux. Le choix appartient de fait à l'âme.

back to home pdf share