night sky

Le voyageur en détresse

back to home pdf share

 

  • Mayday, mayday ! Charter 2-3-8-1 demande autorisation d’accoster, code urgence 04. Over.
  • Copy votre requête, Charter 2-3-8-1, ici Plateforme Demeter 36. Veuillez décliner votre Space-ID ainsi que le contenu de votre convoi avant permission d’accoster. Over.
  • Bien reçu, Plateforme Demeter 36. Space-ID Epsilon-lambda/89@rza.seb, pilote classe 2 à bord du charter 2381 de la Bananaboat starship Corp., transportant une cargaison de matières périssables depuis la station de ravitaillement de Bételgeuse à destination la Nova-banquise de Ganimède. Over.
  • Copy votre ID, Epsilon-lambda/89, patientez 2 milliquarks svp... /… Ok, Epsilon, permission d’accoster en code urgence 04, quai 371. Veuillez libérer les commandes, nous vous prenons en trans-op.

54 Quark plus tard, après avoir franchi le sas de décontamination, Epsilon89 est reçu dans un bureau par un standman pour un débriefing.

  • Alors, Epsilon-lambda/89, quel est le problème ?
  • Et bien, j’effectuais un transport de denrées de première nécessité, pour la Bananaboat, une livraison pour la Nova-banquise, vous savez, c’est là où ils vont recréer les conditions de la vie avant le Storm…
  • Je suis au courant, Epsilon89, veuillez poursuivre.
  • Oui, alors en fait, ça marche tellement bien leur microsystème, que de plus en plus de Neo s’inscrivent, et il y en a même qui viennent sans badge. Et la Banana, et bien, elle les accepte, fidèle à sa devise : carpe diem vademecum. Mais moi, je suis spécialisé dans le transport de bio-data. J’en était à mon douzième aller-retour Bételgeuse-Ganimède, et je commençais à me demander quand est-ce que ça allait s’arrêter, quand…
  • Quand… ?
  • Tout flottait nickel, et puis soudain il y a eu cette pluie de photons instables. En quelques quarks, le flux de data s’est inversé. Je n’y comprenais plus rien, j’avais beau essayer de redresser la trajectoire, le charter déviait inexorablement vers une tout autre destination. Alors, dans ces cas là, vous savez ce que dit le manuel de pilotage, hein : ne pas s’opposer au flux dominant. J’ai fait un over-delay des commandes de pilotage, et j’ai attendu. Après une dizaine de quarks, il y a eu un reset data, et tout est redevenu normal, sauf que j’étais à 2 années-lumière de ma trajectoire initiale. Et là, je dois dire que j’ai eu vraiment une chance inouïe de vous trouver. Je suis passé tout près de la méta-génèse critique ! ½ quark plus tard, et j’errais pour l’éternité dans le vide sidéral, sous la forme d’une géante boule de gaz…
  • Encore fallait-il que vous lanciez un appel, Epsilon89.
  • Oui, c’est vrai, j’avoue que j’ai eu du flair, sur ce coup là. J’y suis vraiment allé à l’intuition. J’ai repéré votre signal radar, juste à l’extrémité de mon sonar. J’ai lancé un appel, et vous avez répondu. Mais, vous émettez en ultra-violet, non ?
  • Exact, Epsilon89, les plateformes Demeter émettent exclusivement en UV.
  • C’est malin, ça. Pas de cyber-track, pas d’eonic-control, ouais ouais, pas bête. Bon, et comment je fais moi alors pour rejoindre la Nova-banquise ? C’est que la Banana, elle va sûrement lancer un avis de recherche, si ce n’est déjà fait.
  • C’est déjà fait, Epsilon89. Nous y avons répondu.
  • Déjà !!?? Mais, comment… Ah, ça y est, j’ai compris ! Les UV. Vous vous êtes télécaptés par UV, pas vrai ?
  • Vous êtes très perspicace, Epsilon89. Nous avons effectivement communiqué par UV.
  • Mais alors, ça veut dire que la Banana, elle… Elle fait quoi, au juste, à Nova-banquise ?
  • C’est vous qui posez les questions, maintenant, Epsilon89 ? Jusqu’à nouveau data-case, il s’agit de votre « debrief ».
  • Oui, c’est vrai, je vous prie de m’excuser. Vous savez, je suis un peu déboussolé avec ce changement de trajectoire. Ce n’est pas tous les jours que l’on fait un saut de 2 années-lumière. Enfin vous, peut-être que oui, mais moi personnellement, c’est la première fois. Et donc, du coup, je fais comment, pour rentrer chez moi ?
  • Epsilon-Lambda/89@rza.seb, vous ne pouvez reprendre votre trajectoire initiale dans votre état vibratoire actuel. Vous avez subi une perturbation électromagnétique de force 4 sur l’échelle de Higgs.
  • Mais, et ma cargaison !? D’après la data-fiche, il s’agit de gélatine bio-mémorielle labellisée PRH, Pure Race Humaine, codée AMON/7, avec un protocole circulaire spécial. A Bételgeuse ils m’ont juste dit que c’était du matos extra-sensible, c’est pour cela qu’ils ont mis une housse anti-hack.
  • Nous sommes mapped à propos de votre cargaison, Epsilon89. Il s’agit effectivement de bio-data, et de toute évidence vous avez été under-tuned à son sujet. La datation carbone-14 de cette bio-data PRH remonte à 8765 quarks avant Star Wars. Elle est destinée à remodéliser la vie quotidienne de l’ère proto-égyptienne pharaonique. Mais là n’est pas le motif de votre perturbation électromagnétique.
  • Ah bon ? Eh bien ça, j’aurais pu le deviner tout seul, voyez-vous.
  • Et la présence de votre passager clandestin, vous auriez pu le deviner tout seul ?
  • Un clandé ?!? Sérieusement ? Ce n’est pas un fake ?
  • C’est verified. Checkez par vous-même : là, dans la soute de survie de votre charter, que nous avons scanné aux infra-rouges. Il y a un open-space vierge de toute data.
  • Ce qui signifie ?
  • Ce qui signifie qu’il y a obligatoirement un autre type de data dans cet espace, puisque selon le théorème de Wagner & Collins, les data occupent plus de 100% du cosmos connu.
  • Ah oui ? Et le principe d’incertitude de Krankstein, ça vous parle ? En présence d’un milieu instable, certaines data peuvent subir un upgrade quantique, les rendant indétectable, du moins par nos instruments actuels.
  • C’est bien ce qui nous préoccupe. La pluie de photons instables que vous avez traversée a modifié l’ensemble de la séquence vibratoire de votre vaisseau, mais également de votre bio-plasma. Nous en déduisons que les data manquantes ont été recombinées avec votre propre bio-séquence.
  • Ce qui veut dire ? Je suis un mutant, c’est ce que vous insinuez ? Alors ça commence par une pluie photonique, puis une déviation temporelle, puis un clandestin dont on ne sait même pas s’il existe, on sait juste que c’est… euh… un manque, et puis au final je suis un mutant ! Alors là, je dis : merci Demeter !
  • Je n’ai pas dit que vous étiez un mutant, je l’ai juste suggéré. Mais puisque vous semblez si perspicace, Epsilon-lambda/89, vous auriez peut-être pu déduire, du fameux principe d’incertitude de Krankstein, que tout être vivant dans l’univers est en perpétuelle mutation. C’est pourquoi nous vous proposons, si vous êtes d’accord, d’intégrer dans votre biosphère un process en data-control.
  • Un process en data-control… j’en ai déjà entendu parler, ça fait longtemps. Je ne me souviens plus à quelle occasion. C’était à Nova-banquise, je crois bien. Oui, c’est ça. Et en quoi consiste ce process ?
  • Vous serez placé en gravitation probatoire pendant 300 megaquarks.
  • La gravitation probatoire ? Mais… vous pensez que les data se seraient réfugiées dans mon neo-cortex ?
  • Peut-être même plus profond.
  • La couronne-psy de Van Molten ?
  • Plus profond.
  • Mais… Après, on bascule dans… L’Ultra-cœur !?!
  • Bon, ok, j’ai compris, va pour la gravitation probatoire. Règle 11 du manuel de pilotage :

« ne pas s’opposer au flux dominant ». Et quel est le scoop de la probation ?

  • Dans votre situation, il n’y a pas le choix : c’est la septuple démultiplication minérale.
  • Aïe. Ce n’est pas un peu trop compliqué pour moi ? Je ne suis qu’un convoyeur charter de classe 2…
  • Ce n’est pas la socio-pool qui compte. Et puis, nous avons le devoir de vous fournir un crypto-harnais pour la gravitation probatoire.
  • Qui sera ?
  • Le ‘Sphynx V61.4’
  • Ah, là, ça fait plaisir ! J’ai toujours rêvé de surfer avec ce programme. Et pour le décrypter, bien sûr, je dois commencer par accéder à… l’Ultra-cœur.
  • Ne vous inquiétez pas, c’est un plug&play. Fiez-vous à votre intuition.
  • Au fait, je n’avais jamais entendu parler des plateformes Demeter. C’est nouveau ?
  • Oui et non, Epsilon-Lambda/89. Demeter 36 est un level 3, orbitale 6, de la matrice Spirit One. Vous êtes safe.
back to home pdf share