terre sacrée

Terre sacrée

back to home pdf share

Le texte qui suit a été lu lors de l’évènement « 24h de méditation pour la Terre » à Toulouse, action qui se déroulait également dans d’autres villes du monde. Cet évènement a pour but de rappeler que la Terre est sacrée, invitant les décideurs du monde à avoir une nouvelle posture pour le futur.

"Un jour, un enfant est venu vers moi et m’a demandé :

- Quand je serai grand, je pourrai vivre où je veux ?

- Bien sûr, lui ai-je répondu, la Terre n’appartient à personne. Chacun est libre d’en découvrir sa beauté et de s’installer où il veut.

Mais tout en disant cela, je me suis demandé si tel était bien le cas. Je me suis dit qu’il y avait des endroits sur Terre que je ne recommanderais à personne pour y vivre. Les conflits, la géopolitique, la destruction des écosystèmes, la prédation des ressources, la pollution, les problèmes climatiques ont engendré une insécurité pour beaucoup, entrainant des flux migratoires forcés tels que jamais on n’en avait vus. Aujourd’hui, nous ne pouvons même plus dire à un enfant : tu es libre d’aller où tu veux sur la Terre. La Terre est devenue une propriété, un espace privé, convoité ou parfois déshérité, abandonné.

Mais est-ce que la Terre nous appartient ? Est-elle devenue le frigo de l’humanité ? Comment concevons-nous notre lieu de vie ?

La planète bleue - en espérant qu’elle ne devienne jamais la planète grise - est un organisme vivant. Douée de sensibilité, de terminaisons nerveuses, de fluides vitaux, de poumons, d’un cœur magnétique battant, elle est un corps animé. Elle respire, elle bouge, elle donne la vie et porte la nôtre toute entière. Que serions-nous sans elle ? Qui nous nourrit ? Qui nous accueille ? Qui nous protège des radiations cosmiques ? Qui est le lieu de nos vies, de nos projets et de nos civilisations ? 100% de ce que nous entreprenons se fait grâce à la Terre. Même envoyer une sonde aux confins de l’espace.

La Terre est notre sœur.

Sommes-nous faits d’une matière différente ?

Les atomes qui font nos corps et celui de la Terre viennent des mêmes étoiles. La base du vivant - hydrogène, oxygène, azote et carbone - est de la poussière d’étoiles. Nous partageons avec notre planète le même patrimoine. Cette unité atomique intrinsèque à nos constitutions représente bien plus qu’une simple donnée scientifique.

En réalité, la Terre et l’humanité ne sont qu’un. Leurs destins sont indissociables. C’est pourquoi nous ne pouvons pas penser le devenir de l’homme sans penser celui de la Terre.

Suivant cette voie, nous pouvons élever notre vision bien au-delà des apparences extérieures. L’homme est-il seulement ce corps ? Cette psyché ? Non. Il est aussi être-spirituel, possédant en son cœur, une parcelle de lumière, le germe d’une vie immortelle. Alors si la Terre et l’humanité ne sont qu’un, notre planète elle-même possède toutes ces dimensions. Elle est Terre mais elle est aussi Terre-céleste, générant depuis son soleil central la vie qui n’a aucune fin.

La vie est sacrée.

L’humain l’est pareillement.

La Terre, aussi.

C’est toute notre conception du vivant que nous devons réinventer. L’homme porte tous les aspects de la Terre en lui. Selon la conscience qui l’anime, il est le témoin de la grandeur de notre planète.

Je suis la Terre.

Je suis les océans et les vallées.

Je suis les montagnes qui montent chatouiller le ciel.

Je suis les rivières qui serpentent dans nos contrées.

Je suis le roc, le sable et la terre.

Je suis le ciel, les nuages et le vent.

Je suis le feu qui grouille dans tes entrailles.

Je suis les fleurs si belles, les animaux si diversifiés.

Je suis les hommes de tous peuples et de tous âges.

Je suis les aurores boréales qui illuminent nos ciels.

Je suis l’âme du monde qui accueille et console.

Je suis les nuées qui éclairent nos âmes.

Je suis l’esprit vivant qui brûle en ton cœur.

Je suis la Mère des vivants.

Je suis la Terre."

back to home pdf share