spiritual

Une médecine spirituelle

back to home pdf share

 

La médecine d’aujourd’hui est-elle spirituelle ?

La médecine de demain sera-t-elle spirituelle ?

Depuis l’aube des temps et partout dans le monde, soigner son prochain est une pratique liée à la spiritualité.

Dès le début de la communauté des Frères de la Rose-Croix, l’un des points du contrat sextuple qui en était la fondation était que les Rose-Croix ne devraient pas pratiquer d’autres activités que prêcher l’Évangile de Christ et guérir les malades.

La guérison est intimement liée au message du christianisme intérieur. La guérison véritable est le fleuve de l’eau de la vie. C’est la Fontaine de Vie qui se trouve au centre du Jardin des Roses. La guérison des malades est au centre des miracles symboliques accomplis par le Christ. Cette guérison est un processus de transformation et de guérison spirituelle.

Le message des textes sacrés comme la Bible est toujours de porter le processus de la transformation intérieure vers une guérison de la conscience. Une ancienne légende dit que le premier mot de la Bible signifie « alliance du feu ». Selon cette légende, chaque lettre de ce premier mot de la Genèse, dans la Bible, représente une force de guérison. La guérison véritable, ne serait-ce pas de retrouver le verbe de l’origine, la parole du commencement, le verbe qui a créé les mondes ?

בראשית

Mais dans le monde qui nous entoure, la médecine se caractérise par une vision matérialiste de l’être humain. Cette vision n’est pas connectée aux valeurs spirituelles. Le corps humain est souvent considéré comme une machine perfectionnée, dont on peut changer les organes comme les pièces usées d’une voiture. Les technologies de l’intelligence artificielle sont aujourd’hui à la pointe de la recherche. La conscience est vue comme un ordinateur très perfectionné, ou comme un organe qui produit la conscience comme une vache produirait du lait. Les scientifiques envisagent de remplacer les médecins par des systèmes d’ordinateur pour établir les diagnostics et ordonner des médicaments.

La science médicale nous dit que toutes ces théories matérialistes sont fondées sur des preuves et que par conséquent elles ont atteint le niveau d’objectivité qui les rend conforme à la réalité.

La science considère, parfois avec condescendance, les anciennes traditions et les systèmes de guérison traditionnelle comme des croyances subjectives et des superstitions. La médecine actuelle a été construite sur la notion de preuve et c’est pour cela que l’on parle aujourd’hui de médecine scientifique basée sur des preuves. Dans le monde médical actuel, c’est cette notion de preuve qui donne la loi.

Et pourtant, partout dans le monde, les systèmes anciens de médecine fondés sur une vision spirituelle de l’être humain sont profondément objectifs. Du point de vue spirituel, la seule réalité objective, c’est l’état d’être intérieur de chaque femme et de chaque homme.

Cela mène à la question : qu’est-ce qu’une preuve ?

Une preuve est un phénomène que l’on peut expliquer par une théorie raisonnable et qui est confirmé par les faits de manière prévisible et répétitive. Par exemple, lorsqu’on lâche un objet, on peut prévoir par la théorie de la gravitation que cet objet va tomber vers le bas, de manière répétitive et c’est ce qui est confirmé par les faits. C’est oublier que dans le domaine de la santé, à l’intérieur des organismes vivants, il se joue des phénomènes en interaction constante. Dans votre propre corps, tout est interconnecté, car les organismes vivants sont des systèmes ouverts. En réalité, votre stature est reliée à tout ce qui l’entoure.

Le cerveau n'est pas plus le siège de la conscience qu’un poste de télévision n’est l’habitation du présentateur qui parle sur l’écran. De plus, certains de ces phénomènes dans votre propre corps empruntent leur fonctionnement à la physique quantique. Cela veut dire qu’à l’intérieur des organismes vivants, à l’intérieur de votre propre cerveau, il y a les phénomènes quantiques de non localisation et d’équivalence entre matière et énergie. Dans le domaine du vivant, on ne peut pas déterminer exactement la localisation d’un phénomène et on ne peut pas non plus l’isoler des autres.

La méthodologie de la preuve scientifique telle qu’elle est appliquée aux éléments de la construction d’une autoroute ne peut pas du tout être appliquée à l’intérieur du corps humain. La spécialisation à outrance qui est pratiquée aujourd’hui dans la médecine n’est pas du tout adaptée à la réalité spirituelle de la stature humaine.

Dans le domaine du vivant, comme tout est interconnecté, l’intention a toujours une très grande importance. Dans votre stature corporelle, c’est l’intention qui détermine les événements qui se produisent. Par exemple l’intention qui est portée par une pensée influe sur ce qui se passe dans le corps matériel, comme de nombreuses expériences scientifiques l’ont démontré. Dans le domaine du vivant, dans les sciences de la biologie, entrent en jeu des phénomènes que la science déclare subjectifs mais qui en réalité sont purement objectifs et démontrables.

back to home pdf share